bitcoin
Bitcoin (BTC) $ 66,534.83
ethereum
Ethereum (ETH) $ 3,583.61
tether
Tether (USDT) $ 0.999079
bnb
BNB (BNB) $ 608.23
xrp
XRP (XRP) $ 0.489741
cardano
Cardano (ADA) $ 0.415093
usd-coin
USDC (USDC) $ 0.999895
matic-network
Polygon (MATIC) $ 0.622966
binance-usd
BUSD (BUSD) $ 0.993365
dogecoin
Dogecoin (DOGE) $ 0.136216
okb
OKB (OKB) $ 45.84
polkadot
Polkadot (DOT) $ 6.26
shiba-inu
Shiba Inu (SHIB) $ 0.000021
tron
TRON (TRX) $ 0.115413
uniswap
Uniswap (UNI) $ 11.47
wrapped-bitcoin
Wrapped Bitcoin (WBTC) $ 66,604.85
dai
Dai (DAI) $ 1.00
litecoin
Litecoin (LTC) $ 79.01
staked-ether
Lido Staked Ether (STETH) $ 3,581.09
solana
Solana (SOL) $ 146.23
avalanche-2
Avalanche (AVAX) $ 30.00
chainlink
Chainlink (LINK) $ 15.02
cosmos
Cosmos Hub (ATOM) $ 7.20
the-open-network
Toncoin (TON) $ 7.97
ethereum-classic
Ethereum Classic (ETC) $ 25.47
leo-token
LEO Token (LEO) $ 5.86
filecoin
Filecoin (FIL) $ 5.21
bitcoin-cash
Bitcoin Cash (BCH) $ 431.83
monero
Monero (XMR) $ 173.86
Sunday, June 16, 2024
bitcoin
Bitcoin (BTC) $ 66,534.83
ethereum
Ethereum (ETH) $ 3,583.61
tether
Tether (USDT) $ 0.999079
bnb
BNB (BNB) $ 608.23
usd-coin
USDC (USDC) $ 0.999895
xrp
XRP (XRP) $ 0.489741
binance-usd
BUSD (BUSD) $ 0.993365
dogecoin
Dogecoin (DOGE) $ 0.136216
cardano
Cardano (ADA) $ 0.415093
solana
Solana (SOL) $ 146.23
matic-network
Polygon (MATIC) $ 0.622966
polkadot
Polkadot (DOT) $ 6.26
tron
TRON (TRX) $ 0.115413
HomeFinanceComment fonctionnent les ETF au comptant Bitcoin ?

Comment fonctionnent les ETF au comptant Bitcoin ?

Un ETF est un titre coté en bourse qui peut être acheté ou vendu comme une action (action) dans une maison de change ou un courtier en valeurs mobilières (courtier).

Souvent, un ETF n’est pas simplement un actif unique, mais plutôt « plusieurs actifs ou titres », c’est-à-dire un panier d’éléments ; Il peut également coter sur la base d’un actif sous-jacent.

Pour qu’un ETF bitcoin soit acquis par un participant autorisé (AP) ou un investisseur principal du marché, puis coté et négocié en bourse, plusieurs processus doivent avoir lieu entre des émetteurs comme BlackRock, des dépositaires comme Coinbase, des bourses comme le Nasdaq et des courtiers comme Charles Schwab.

Commençons par un fait simple : vous êtes un investisseur et vous souhaitez spéculer sur le prix du bitcoin dans un environnement réglementé et de manière confortable, sans avoir besoin de le posséder ou de le gérer. Par conséquent, vous acquérez plusieurs ETF Bitcoin et êtes le détenteur légitime de ces titres.

De l’achat d’actions Bitcoin à leur rachat contre des dollars, quel est le processus ?

Comment acheter des ETF Bitcoin? — Pour avoir une part de Bitcoin entre vos mains, vous deviez l’acheter ou quelqu’un devait vous la donner. Où? À travers d’un courtier qui prend en charge le trading d’ETF, bien sûr. C’est peut-être le moyen le plus simple et le plus accessible d’acquérir ces produits financiers.

Maintenant, Comment ces ETF Bitcoin sont-ils arrivés sur les plateformes de courtage où ils sont vendus ? — Par l’intermédiaire de fournisseurs de liquidité, qui mettent en relation acheteurs, vendeurs et bourses ; ou via un canal direct avec des participants autorisés.

Que sont les participants autorisés (AP) ? — Il s’agit de banques, bourses ou institutions financières qui constituent le premier maillon de la chaîne des ETF après l’émetteur ou le fournisseur des ETF, ce dernier étant appelé BlackRock, Grayscale, WisdomTree ou Valkyrie.

Quelle est la fonction des AP ? — Remplir la tâche de gérer la création et le rachat d’actions ETF sur le marché primaire ; Ils sont également chargés de livrer ces actions ou leur équivalent en argent sur le marché secondaire, lieu où ces ETF sont ouverts au public et peuvent être négociés en bourse. Les participants autorisés mettent en relation les émetteurs avec les fournisseurs de liquidité, les bourses et le public.

Comment gérez-vous la création et les rachats d’ETF ? — Demander ou racheter, pour un montant mesuré, des actions Bitcoin en échange d’espèces ; ou échanger espèces pour les actions de l’ETF, respectivement, auprès de l’émetteur. La régulation que les AP font de la « fourniture » d’actions Bitcoin entre les marchés primaire et secondaire prend en compte l’offre et la demande de ce marché primaire; en particulier, les ordres d’achat et de vente d’ETF sur les bourses et la demande ressentie par les fournisseurs de liquidité.

LIRE  La plate-forme de crypto-monnaie basée sur Ethereum (ETH) a reçu un investissement d'un million de dollars de Coinbase et Kraken !

Pourquoi les AP devraient-ils réguler le nombre d’actions BTC disponibles sur le marché secondaire ? — Parce que l’ajustement entre l’offre et la demande rend ces produits financiers avoir un prix attractif et adapté à la spéculation financière et à la prise de rendements positifs. Rappelons que ces actions sont des instruments financiers, et qu’elles ont un seul objectif qui n’a rien à voir avec l’utilité pratique et technologique du bitcoin : générer des profits pour leurs investisseurs. En cas de surabondance de l’offre, les émetteurs reçoivent leurs propres actions Bitcoin des AP, garantissant ainsi une fois de plus l’équilibre entre l’offre et la demande et une répartition des actions en fonction des besoins du marché.

Quelles incitations les AP ont-ils pour amener les actions Bitcoin sur le marché secondaire ? — Économique, évidemment. Ils peuvent profiter de la faible différence entre le prix d’acquisition sur le marché primaire et celui de son déploiement ultérieur sur le marché secondaire ; c’est-à-dire, du propagé ou écart entre les prix. Un exemple de ces incitations est le suivant :

Si une action ETF se négocie légèrement mieux que le prix de marché de son actif sous-jacent, la création de nouvelles actions Bitcoin sera bon marché par rapport à cela et générera des bénéfices pour les traders. Si la valeur de l’action est défavorable par rapport à son actif sous-jacent, la vente des actions rapportera des bénéfices en dollars. Ce n’est pas le cas du Bitcoin : rappelons que les actions Bitcoin doivent, sur mandat de la SEC, être obligatoirement rachetées en devise américaine.

BlackRock, l’un des émetteurs les plus importants d’ETF récemment approuvés, propose l’exemple suivant pour comprendre le modèle économique AP.

Par exemple, supposons qu’à l’ouverture du marché, le prix d’un ETF et la valeur de ses actifs sous-jacents soient tous deux de 100 $. Si la valeur des actifs sous-jacents tombe à 99 $ alors que le prix de l’ETF reste à 100 $ (c’est-à-dire que le fonds se négocie à prime), un AP pourrait en bénéficier en créant de nouvelles actions de l’ETF. Plus précisément, AP pourrait acheter les actifs sous-jacents pour 99 $, les livrer à l’émetteur de l’ETF pour créer des actions ETF et vendre les actions ETF au prix du marché de 100 $. Cela se traduit par un bénéfice de 1 $ par action pour AP.

BlackRock, société de gestion d’actifs financiers.

Les bourses, les fournisseurs de liquidité et l’émetteur d’ETF lui-même bénéficient de la même manière que les AP : via les commissions de courtage, propagéfrais de négociation et autres moyens conventionnels de monétisation des services.

LIRE  Coinbase se rallie alors que Bitcoin atteint ATH, Nvidia s'effondre après un procès

Pourquoi les actions Bitcoin ETF coûtent-elles différemment de 1 BTC ? — Au moment de la rédaction de cet article, le prix d’une action de l’ETF Bitcoin vaut 24,89 $. Toutefois, le prix d’un bitcoin est de 43 589 dollars. Comment s’explique cette disparité, s’il est logique qu’une action Bitcoin ETF coûte le même prix qu’un bitcoin sur le marché spot ? La réponse est relativement simple : les actions ne peuvent pas être divisées. Il n’existe pas 0,05 action en bourse. Celles-ci doivent être vendues en unités entières : 1, 2, 3. Ces unités entières d’actions doivent également être abordables, elles coûtent donc environ 20 $ et non le prix d’un bitcoin entier. CriptoNoticias a préparé un article qui explique cela plus en détail.

Logistique du processus ETF Bitcoin

Le processus de création, d’achat et de rachat d’actions Bitcoin sur les marchés primaire et secondaire est le suivant :

Voici un résumé du fonctionnement des ETF Bitcoin. Veuillez noter qu’il s’agit d’un modèle approximatif du processus et de la logistique de l’ETF, et qu’il ne reflète en aucun cas une précision parfaite :

  • Lorsqu’un courtier souhaite recevoir des dollars, il envoie un ordre de rachat de ses actions ETF à l’émetteur (par exemple BlackRock) via l’AP.
  • L’émetteur approuve la commande et demande à Coinbase de retirer en BTC le montant équivalent à la vente stocké dans les portefeuilles froids de l’entreprise.
  • L’émetteur de l’ETF vend le bitcoin par l’intermédiaire d’un teneur de marché (teneur de marché) sur Coinbase Prime Broker, votre solution de courtage pour les grandes entreprises.
  • Ce teneur de marché envoie les dollars à un agent de transfert externe.
  • Enfin, le courtier envoie les actions Bitcoin via l’AP tandis que l’agent de transfert remet les dollars au courtier.
  • Chaque partie reçoit son actif, annulant les positions précédentes.

Quel rôle joue Coinbase, le dépositaire du bitcoin pour la plupart des ETF ?

Coinbase, la bourse américaine de cryptomonnaies, sera en charge de la garde des BTC utilisés pour l’émission de chacun des ETF bitcoin créés avant leur mise en vente. En tant que dépositaire du BTC, Coinbase doit, sur instruction de BlackRock, Fidelity ou tout autre émetteur, retirer les bitcoins de la chambre froide afin de les commercialiser.

LIRE  Les startups de crypto connaissent une croissance rapide grâce à des « valorisations fluides » et des tableaux de capitalisation décentralisés – Bloomberg

Cette commercialisation s’effectue via Coinbase Prime, une solution d’échange pour les entreprises qui, en plus d’offrir la conservation d’actifs, permet également le trading, la gestion de portefeuille et les prêts. Comme l’a rapporté CriptoNoticias, 9 des 11 sociétés dont l’ETF a été approuvé utilisent ou vont utiliser Coinbase comme dépositaire.

Au moment de la rédaction de cet article, la bourse de crypto-monnaie Coinbase prétend détenir 114 milliards de dollars et un volume de transactions trimestriel de 78 milliards de dollars. Selon certaines informations, Gemini, la banque de crypto-monnaie, exercera également la garde des bitcoins détenus par les gestionnaires de fonds.

Quelques mythes sur les ETF spot Bitcoin

Quelques jours, semaines et mois avant l’autorisation des demandes d’ETF, une partie de la préoccupation de la communauté était la suivante : une grande quantité d’argent « devait » entrer dans l’écosystème par l’intermédiaire des institutions. L’afflux de capitaux importants était absolument nécessaire pour financer la vente des ETF au comptant, pensaient-ils.

Il fallait deviner le moment et le montant exact de bitcoin acheté qui irait aux fonds de gestion. Certains ont fait valoir que puisque ce montant devait être important et couvrir simultanément toute la demande, le prix du bitcoin serait puissamment et immédiatement affecté. En cas d’événements négatifs, les demandeurs manipuleraient le marché pour faire baisser le prix du bitcoin et acheter à bas prix une grande partie de l’actif pour les ETF.

Selon Dave Abner, ancien PDG de WidsomTree, l’une des sociétés émettrices d’ETF, ces « tours de table » sont « marketing et presque totalement hors de propos en termes de fonctionnalité de l’ETF ». Finiquita a ensuite déclaré qu’ils « ne montrent pas nécessairement un nouvel intérêt pour les investissements ».

En réalité, toute société enregistrée comme fournisseur de liquidité pour les ETF peut vendre ces titres sans avoir besoin de détenir les actions au préalable. Ils créent simplement ces actions plus tard dans la journée, après que les clients ont demandé le produit. Cela signifie que L’émission, et pas seulement la vente et l’achat d’ETF, est soumise à l’offre et à la demande..

Selon le même dirigeant, ces tournées d’amorçage ajoutent un volume artificiel puisque ce sont des vieux bitcoins qui sont envoyés « d’un conteneur à un autre ». Les tours de table d’ETF auraient un autre objectif : montrer qu’il y a davantage d’investisseurs très intéressés par le produit. Avec beaucoup battage et l’esprit de participation, réel ou simulé peu importe, aucune grande entreprise ne se retrouvera sans ses ETF.

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Le plus populaire