bitcoin
Bitcoin (BTC) $ 68,426.33
ethereum
Ethereum (ETH) $ 3,900.63
tether
Tether (USDT) $ 0.999873
bnb
BNB (BNB) $ 603.39
xrp
XRP (XRP) $ 0.525437
cardano
Cardano (ADA) $ 0.457702
usd-coin
USDC (USDC) $ 1.00
matic-network
Polygon (MATIC) $ 0.715888
binance-usd
BUSD (BUSD) $ 1.00
dogecoin
Dogecoin (DOGE) $ 0.165145
okb
OKB (OKB) $ 48.46
polkadot
Polkadot (DOT) $ 7.40
shiba-inu
Shiba Inu (SHIB) $ 0.000024
tron
TRON (TRX) $ 0.11243
uniswap
Uniswap (UNI) $ 11.14
wrapped-bitcoin
Wrapped Bitcoin (WBTC) $ 68,609.38
dai
Dai (DAI) $ 1.00
litecoin
Litecoin (LTC) $ 84.30
staked-ether
Lido Staked Ether (STETH) $ 3,899.31
solana
Solana (SOL) $ 164.79
avalanche-2
Avalanche (AVAX) $ 36.81
chainlink
Chainlink (LINK) $ 16.96
cosmos
Cosmos Hub (ATOM) $ 8.41
the-open-network
Toncoin (TON) $ 6.39
ethereum-classic
Ethereum Classic (ETC) $ 31.91
leo-token
LEO Token (LEO) $ 5.93
filecoin
Filecoin (FIL) $ 5.86
bitcoin-cash
Bitcoin Cash (BCH) $ 482.39
monero
Monero (XMR) $ 141.61
Monday, May 27, 2024
bitcoin
Bitcoin (BTC) $ 68,426.33
ethereum
Ethereum (ETH) $ 3,900.63
tether
Tether (USDT) $ 0.999873
bnb
BNB (BNB) $ 603.39
usd-coin
USDC (USDC) $ 1.00
xrp
XRP (XRP) $ 0.525437
binance-usd
BUSD (BUSD) $ 1.00
dogecoin
Dogecoin (DOGE) $ 0.165145
cardano
Cardano (ADA) $ 0.457702
solana
Solana (SOL) $ 164.79
matic-network
Polygon (MATIC) $ 0.715888
polkadot
Polkadot (DOT) $ 7.40
tron
TRON (TRX) $ 0.11243
HomeNouvellesGoogle retire Binance et d'autres applications mondiales de cryptographie du magasin indien

Google retire Binance et d’autres applications mondiales de cryptographie du magasin indien

Google a retiré samedi de nombreux échanges cryptographiques, dont Binance et Kraken, de son Play Store en Inde, ce qui constitue le dernier coup porté au rêve web3 déjà en déclin du deuxième plus grand marché Internet au monde. L’interdiction intervient deux semaines après que ces bourses mondiales de cryptographie ont été signalées pour opérer « illégalement » sur le marché sud-asiatique.

La Financial Intelligence Unit (FIU), une agence gouvernementale indienne qui examine les transactions financières, a émis à la fin du mois dernier des avis de justification à neuf sociétés de cryptographie et a allégué qu’elles ne se conformaient pas aux règles indiennes de lutte contre le blanchiment d’argent. Apple a retiré les applications plus tôt cette semaine et divers réseaux de télécommunications et fournisseurs de services Internet ont commencé à bloquer les URL des sites Web d’échange de cryptomonnaies jeudi soir.

La CRF a demandé au ministère indien de l’informatique de bloquer les sites Web des neuf services en Inde. Les autres échanges dont les applications ont été retirées sont Huobi, Gate.io, Bittrex et Bitfinex. « Nous sommes conscients d’un blocage IP affectant un certain nombre de sociétés de cryptographie, dont Binance. Cela n’affecte que les utilisateurs qui tentent d’accéder à la boutique d’applications iOS indienne ou au site Web Binance depuis l’Inde », a déclaré Binance plus tôt samedi avant le retrait de son application Android.

« Les utilisateurs existants qui disposent déjà de l’application Binance ne sont pas concernés. Nous restons déterminés à respecter les réglementations et lois locales et nous nous engageons à maintenir une communication active avec les régulateurs pour garantir la protection des utilisateurs et le développement d’une industrie Web3 saine.

LIRE  Les actions cryptographiques progressent avant la commercialisation alors que Bitcoin dépasse 51 000 $ et que la capitalisation boursière atteint son plus haut niveau sur 26 mois

Au milieu du lourd impôt indien de 30 % sur les plus-values ​​et du prélèvement de 1 % sur les transactions imposé en 2022, de nombreux traders nationaux de cryptomonnaies ont migré vers des plateformes mondiales avec des protocoles de connaissance du client moins stricts. Cet arbitrage réglementaire – associé à un hiver crypto plus large – a provoqué une baisse de 97 % sur deux ans de l’activité commerciale sur WazirX, une bourse indienne populaire.

Les plateformes indiennes bien financées CoinSwitch Kuber et CoinDCX exigent toujours une vérification d’identité rigoureuse. Les commerçants qui ont fait défection semblent avoir contourné un tel contrôle sur certains concurrents internationaux, démontrant ainsi un comportement classique d’évasion fiscale, selon les autorités fiscales.

“CoinSwitch et CoinSwitch PRO, ainsi que plusieurs autres bourses indiennes VDA, sont déjà conformes aux exigences indiennes PMLA pour les VASP, et il n’y a aucune raison pour que les bourses offshore ne fassent pas de même, si elles souhaitent faire des affaires en Inde”, Ashish Singhal, co-fondateur et directeur général de CoinSwitch, écrit le X plus tôt cette semaine. « Les bourses offshore devraient envisager activement de s’inscrire auprès de la CRF-IND et de se conformer aux mesures indiennes de LBC et de CFT. C’est également mieux pour la protection des consommateurs en Inde puisqu’il y aura une plus grande surveillance réglementaire de l’écosystème.

L’Inde a toujours adopté une position ferme à l’égard des crypto-monnaies et des entreprises qui permettent leur trading. La Reserve Bank of India a interdit les crypto-monnaies dans le pays il y a environ cinq ans. Bien que cette interdiction ait finalement été annulée par la Cour suprême indienne, la banque centrale a persisté depuis lors à plaider en faveur de l’interdiction de la cryptographie et ses hauts responsables ont comparé les actifs numériques virtuels à un stratagème de Ponzi.

LIRE  L'intelligence artificielle résoudra le "plus gros problème" d'Ethereum, déclare Vitalik Buterin

ARTICLES LIÉS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Le plus populaire